mardi 3 octobre 2006

L'art, et la manière

Aujourd'hui, au bureau, étant fatigué de mon jour de repos (hier lundi), je n'ai pas fait grand-chose, mais j'y ai mis du coeur et me suis appliqué à la tâche. Je veux dire que ça ne s'est absolument pas vu que je n'ai rien foutu. Mes collègues ont cru que je bossais comme un fou, que mes deux absences de plus de 30 minutes étaient dûes à mon ardeur à retrouver un dossier égaré "en bas"... alors que j'ai surfé all the day, pris deux longues pauses café limite j'aurais eu le temps de faire un aller-retour chez Diesel / Replay / Energy. J'ai aussi beaucoup téléphoné, rempli ma demande de congé pour vendredi, envoyé des emails, lu le journal, puis un autre, puis un magazine. Exténué, à 19h30, j'ai dû avouer, avec ma tête d'exténué, que je rentrais direct me coucher après cette journée harassante.
Le pire, c'est que je referais bien mon cinéma demain, mais ça m'a vraiment épuisé. promis demain (avant dernier jour avant le week-end donc, puisque j'ai posé mon vendredi) je vais remettre le nez dans mes dossiers...
... l'après-midi
... si je n'ai pas trop mangé à midi
... et si j'ai rien de plus important à faire, bien sûr.

Même pas honte !


Posté par Lauteur à 23:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur L'art, et la manière

Nouveau commentaire