samedi 24 décembre 2005

L'émerveillement systématique contrarié

Ce vendredi fut une bonne journée malgré le changement de programme engendré par la venue de ma grand-mère et donc ma non présence nocturne dans une boîte gay rennaise où j'aime pourtant retourner et me remémorer mes (meilleures ?) soirées d'étudiants !
Malgré cela, donc, la journée fut parsemée de plusieurs événements anodins mais qui m'ont émerveillés. Le réveil d'abord, à 11h30, en douceur. Le restaurant ensuite avec pôpa et môman sortant le fiston chez une de leur connaissance. L'émerveillement de constater qu'aujourd'hui, le serveur asiatique était vraiment très mignon. Il m'a jeté plusieurs regards qui ne laissent planer que peu de doutes quant à son orientation sexuelle... La joie aussi de retrouver ma voiture, toute bichonnée, vidangée, regonflée. Le soulagement d'avoir trouvé des cadeaux en moins de 2 heures et de ne pas avoir eu à faire je ne sais combien de magasins avec comme seul objectif de ravir pôpa et môman demain soir, à l'heure de jouer au Père-Noël. L'émerveillement de constater que nous sommes enfin vendredi soir et que demain c'est donc samedi, mais qu'au-delà, je rentrerais à Paris et que, dès dimanche (si tout va bien), je reverrais MON cambodgien... que je n'ai pas réussi à joindre ce soir. Contrariété qui me met de mauvaise humeur et qui annule, d'un coup d'un seul, le moindre émerveillement à la con. Finalement, cette journée est nulle à chier alors autant aller se coucher !

Posté par Lauteur à 00:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur L'émerveillement systématique contrarié

    allez un peu de courage, Paris se rapproche

    Posté par Hipando, samedi 24 décembre 2005 à 11:09 | | Répondre
  • ;)

    En espérant que cette journée de noel soit plus sympa que ta fin de journée d'hier ... Noyeux joel avec un asiat pour Père N!

    Posté par Piel, samedi 24 décembre 2005 à 13:38 | | Répondre
Nouveau commentaire