vendredi 30 septembre 2005

Bed and breakfast

L'Australien ayant quelques soucis pour intégrer le logement que  son employeur lui a réservé en France, je me dois de l'héberger un peu plus longtemps que prévu. J'espère que ce n'est qu'une histoire de jours car celui qui pourrait bien devenir mon nouvel amoureux me manque (déjà) un peu. Je le vois ce soir pour un ciné, mais je sais aussi que je vais être frustré de ne pouvoir faire plus.
Hier soir, avec l'Australien, nous avons rejoint le petit Q. au Banana (bar qui reste glauque malgré les années qui défilent). Petit Q. aussi a quelques soucis de logement et m'a demandé si je pouvais l'héberger quatre soirs la semaine prochaine. Accepter est très risqué car petit Q. est très beau, très chaud (en général), et je ne voudrais pas tromper celui qui pourrait bien devenir mon nouvel amoureux... La situation s'annonce donc difficile. Ceci dit, j'habiterais le Larzac, je me plaindrais de ne jamais voir personne. Ce vendredi, dernier jour de la semaine (ou premier soir du week-end, au choix), j'ai décidé de tomber dans l'optimisme à outrance alors je tente un "tout va bien"... Non ! "Tout va très bien" !

Posté par Lauteur à 10:17 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Bed and breakfast

    Plus de ligne, un amoureux en vue... Notre sociable prendrait il le "droit chemin"?

    Posté par timy21, vendredi 30 septembre 2005 à 13:49 | | Répondre
  • Sociable prends souvent le droit chemin.... il sait par contre bien en profiter quand il est seul ! en bref, il semble "savoir vivre" mais si parfois il manque de "savoir vivre" ! lol

    Posté par Yepboy, vendredi 30 septembre 2005 à 16:26 | | Répondre
  • Je manque de savoir vivre moi ?

    Posté par Sociable, vendredi 30 septembre 2005 à 19:36 | | Répondre
  • ce n'est pas une question de savoir vivre... je pense juste que ton appart est trop petit...

    Posté par pediluve, vendredi 30 septembre 2005 à 20:36 | | Répondre
  • C'est certain, je ne partouze pas moi.

    Posté par Sociable, vendredi 30 septembre 2005 à 21:36 | | Répondre
Nouveau commentaire