dimanche 25 septembre 2005

Résignation

M'ennuyant (quelque peu) du fait de ma solitude (volontaire) ce samedi soir d'après grosse nuit agitée, je me suis baladé sur un chat gay. Sans rien chercher vraiment (mais un peu quand même), j'ai, sans doute arbitrairement, mais en tout cas dès le début de la dite activité, commencé par imposer des critères et physiques et psychologiques quand à la personne de sexe masculin idéalement recherchée. Après plusieurs échanges, politesses et autres bavarderies sans intérêt, j'ai dû me résigner et constater (avec regret) que ce n'était pas (encore) ce soir, que j'allais trouver ma moitié. Une rapide introspection me remémorra soudain que, de toute façon, ce soir, j'étais triste et que je n'étais évidement pas dans de bonnes dispositions pour jauger telle ou telle personnalité. De surcroît, tous (ou du moins ceux avec qui j'ai pu avoir quelques virtuels échanges) ne cherchaient, au final, que du sexe. Ce qui aurait dû, dès le début, attirer mon attention et éviter que je ne me fourvoie dans des espoirs qui, à l'évidence, ne pouvaient qu'être déçus... Déroutant.

Posté par Lauteur à 01:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Résignation

    déroutant? oui ça l'est que tu cherches ta moitié sur un chat je te l'accorde. Chaque pot a son couvercle, ça rassure non?

    Posté par pediluve, dimanche 25 septembre 2005 à 10:40 | | Répondre
Nouveau commentaire